Qu'est-ce que l'intelligence ?

Je ne sais pas.

Je n'ai jamais vu un agrégé intelligent, c'est-à-dire novateur. Ils ont une certaine vituosité et de la mémoire, mais ils colportent les pires fadaises. Ils sont fidèles à leur étymologie : ad gregem rentrer dans le troupeau de moutons. Une seule exception : le professeur X.

Les Juifs ont un QI supérieur à la moyenne. Sont-ils pour autant intelligents ? Ils font, en tant que gouvernants, rentrer en France et en Occident leurs pires ennemis : les Arabes. Attali, Minc...

Quant à moi, je ne pourrais même pas suivre un cours pour de grec - ma passion - ils vont trop vite ! Par contre, j'ai deviné, contre toute attente, lors d'un jeu, le personnage dont l'assistance m'avait affublé...

Les peuples se révoltent contre les élites : ils ont raison. La démocratie est une question de situation et non d'intelligence : chacun voit midi à sa porte.

Rémy Chauvin distinguait les surdoués, qui suivent facilement, et les créatifs qui innovent. Il parle de "l'intelligence, ou l'ensemble de facutés hétéroclites que l'on désigne sous ce nom".

Soljenitsyne, cité par Philippe de Villiers, a déclaré : "Vous, les Occidentaux, votre intelligence est libre, mais sans courage". Les deux sont entremêlés, ce qui rend impossible une définition.

Platon pensait que la géométrie était innée, ou du moins se posait la question (voir le célèbre dialogue du Ménon). Par suite, on ne comprend vraiment que ce qu'on invente.