Voici un poème qui figure sur le mur de l'église de Larroque, perdue dans un vallon au bord de l'eau. Son auteur est inconnu et semble avoir écrit juste après la guerre de 1940. L'église est passablement délabrée mais une association locale s'est constituée pour restaurer l'édifice.

Eglise abandonnée ! O campagnes désertes,
Maisons sans habitants, toutes portes ouvertes,
C’est la France qui meurt, sans idéal et sans foi,
C’est un peuple abaissé, c’est un peuple sans loi
Que de mauvais bergers ont jeté dans l’abîme.
Recueille-toi passant et dans ton cœur intime
Adresse au Tout-Puissant un appel angoissé
Pour un bel avenir, meilleur que le passé.