Richesse, profit et spéculation
1988 • 174 pages

<··· Retour

Extrait : Un adjudant en jupon

Sais-tu bien aussi par qui je suis commandé? Vois par exemple celle que j'appellerai, pour dissimuler son identité, la mère Jarnicoton, en hommage à Brassens. Elle défie la description parce que chez elle le vrai n'est pas vraisemblable, c'est en somme une caricature vivante. Fripée, usée et pimpante, elle arpente les bâtiments; elle arbore chaque jour une tenue nouvelle, coûteuse et vulgaire, et elle minaude comme une jeune fille. Elle a un sens aigu du devoir et une défiance naturelle envers toute déviance. Elle vient dans ma permanence rarement, car je me suis battu âprement et j'ai dépensé de l'énergie jusqu'à en être exténué, pour ne pas être dans le même service qu'elle. Mais quand je ne peux lui échapper, elle refait l'appel après moi à chaque heure, elle rappelle infatigablement mes élèves à l'ordre, elle fait fermer ou ouvrir les fenêtres, elle a de l'autorité et elle me reproche sans cesse d'en manquer. Son projet pédagogique fondamental semble être de faire évacuer un certain hall où les élèves viennent passer un moment ou se reposer entre deux cours. Elle n'a de cesse qu'elle les ait entassés en permanence ou mieux, dans ce fourre-tout qu'est pour elle la bibliothèque.

Mais il ne faut pas lui demander un "conseil d'éducation" ou d'orientation, elle ne sait rien. Au conseil de classe, une fille enceinte ne l'intéresse pas. Elle ne transmettra pas une communication téléphonique urgente ou exceptionnelle, pour ne pas déranger le service. C'est en somme une sorte de policier, de pervenche, chargée d'empêcher le stationnement illicite des élèves et éventuellement les discoureurs comme moi d'encombrer la chaussée. A table, hors service, elle surgit et s'installe pour parler service, interrompant sans s'excuser une conversation bien lancée. Inutile de protester, elle recommencera. Elle est parfaitement inculte, on ne lui a jamais vu un livre entre les mains. Elle est probablement illettrée, cela se voit à sa manière gauche et inhabituelle de tenir un registre. Elle ne sera donc pas brimée par ce portrait qu'elle ne lira jamais. Elle est d'une robustesse nerveuse à toute épreuve. Evitez de vous disputer avec elle, ce serait la lutte du pot de terre contre le pot de fer. Elle resterait indemne à tous vos arguments, qu'elle ne comprendrait en aucune manière, et quand vous mettriez une semaine à vous rétablir, elle serait prête au bout de cinq minutes à tout recommencer. Sa colossale force nerveuse est égale à sa colossale bêtise. D'accord, tous ne sont pas comme elle, mais le simple fait que l'Education nationale mette de tels individus à des postes de responsabilité, est troublant. Il est vrai que si cette "Education nationale" est essentiellement une garderie, un parking ou un dortoir, cette personne est bien mieux adaptée à la situation et parviendra bien plus facilement que moi à la retraite, en canalisant les élèves vers les endroits qui leur sont réservés, alors que je les réveille et déclenche du même coup leur agressivité.

Extrait de Richesse, profit et spéculation - Contre Dagognet, pages 137 à 138

<··· Retour