La Vierge aux cerises
Souvenirs d'une autre vie • roman • 1998 • 457 pages

<··· Retour

Extrait : Deux galopins

Il est vrai que le petit garçon se masturbait en classe au premier rang, sous la table, à travers sa poche trouée, en pensant que personne ne s'en apercevait, ou bien il faisait des bruits insupportables avec sa bouche. D'autres fois, il se mettait au dernier rang avec un vieux camarade qui avait du culot. Ils rampaient sous la table, se faufilaient par la porte du fond restée ouverte et allaient se promener pendant que les autres étaient en classe. Son copain ramassait dans le caniveau de petites crottes de chien séchées qu'il balançait hardiment sur des gens plus ou moins hors d'état de les poursuivre! Ainsi, il se rappelait les cris d'orfraie poussés par "une petite mère" qui vendait des billets de loterie dans sa guérite. Une autre fois, la victime était un consommateur assis au fond d'un bar, face à la porte ouverte. Celui-ci vit arriver le projectile et les deux galopins eurent le temps avant de déguerpir de le voir baisser brusquement la tête sur l'assiette pour éviter l'excrément qui sinon frappait dans le mille! Ils allaient aussi jouer dans les décombres de la rue Polonceau, dans le XVIIIe arrondissement, montaient au premier étage des maisons éventrées par la guerre, au moyen des tuyaux d'écoulement des eaux, puis revenaient s'installer discrètement à leur table avant la fin de la leçon.

Extrait de La vierge aux cerises - Page 56

<··· Retour